Un peu d'histoire

Créé à la fin du 19è siècle, membre de l’Association des Clubs fondés en 1895, le golf de Valescure est riche d’un passé exceptionnel. 

Le golf de Valescure fut établi par les villégiateurs britanniques qui passaient l’hiver à Saint-Raphaël, initialement comme raison principale, pour les vertus thérapeutiques du climat.  Il s’avéra bientôt comme une évidence pour ces gentlemen de reconstituer le même environnement sportif qu’ils avaient chez eux, outre-manche, et c’est ainsi que naquit un terrain de golf qui comptait neuf trous à l’origine.

Le premier président et moteur de la création du golf de Valescure fut Lord Stuart Rendel, grand industriel, membre du Parlement britannique, fondateur de l’université du Pays de Galles, proche du Premier Ministre Gladstone.

Le vice-président du club était le grand-duc Michel de Russie, en présence duquel eut lieu l’inauguration des 9 trous que comportait le parcours à l’époque. Avec son épouse, le grand-duc était un passionné de golf et il avait fondé, quelques années plus tôt en 1891 le golf de Mandelieu La Napoule.

Le deuxième homme qui joua un rôle séminal au golf de Valescure fut Amédée de Guerville, un personnage pour lequel l’expression « hors norme » prend tout son poids.  De nationalité française, Amédée de Guerville était atteint, dès sa jeunesse, du mal incurable de l’époque : la tuberculose.  Les frontières de l’Europe étant trop restreintes pour son ambition, il partit aux Etats-Unis où il devint tour à tour professeur de français, journaliste, conférencier (il donnait ses conférences devant un parterre de personnalités, rois, reines, même le pape), directeur de journal, commissaire de plusieurs Expositions universelles et entrepreneur de grand format.  Il fut président du golf de Valescure de 1909  à 1913 et c’est avec lui que le golf de Valescure connut son deuxième âge d’or. 

Amédée de Guerville commissionna l’extension du parcours de 9 à 18 trous par le plus grand architecte de golf de tous les temps : Harry S. Colt (1869-1951).  Le nom d’Harry Colt a une résonance planétaire : un grand nombre de parcours mythiques de par le monde ont été signés ou remodelés par Colt : Rye, Sunningdale, Royal Lytham St-Annes, Muirfield en Grande-Bretagne, Pine Valley aux Etats-Unis, Toronto au Canada…  la liste est bien plus longue et s’étale sur deux hémisphères jusqu’en Asie et en Océanie.

En France, Colt a travaillé sur 15 parcours, dont, sur la côte d’Azur, ceux de Mandelieu, Valescure et de Cannes-Mougins.  Colt est venu deux fois à Valescure : en 1909, pour une première reconnaissance du parcours et une implantation des douze premiers trous.  Il  revint à Valescure en 1910 pour donner l’impulsion à l’achèvement du parcours.  Cette paternité architecturale par Colt fait entrer le golf de Valescure dans le cercle fermé des plus nobles golfs de France.

C’est également sous la Présidence d’Amédée de Guerville que fut inauguré, en 1910, le club-house du Golf.  Celui-ci fut construit par la firme anglaise Boulton & Paul qui l’expédia de toutes pièces depuis leur siège de Norwich.  Boulton & Paul fabriquait des club-houses pour des clubs de golf dans le monde entier.  Aujourd’hui, la Ville de Saint-Raphaël a reconnu l’importance architecturale de ce pavillon emblématique dans son Patrimoine et l’a répertorié comme bâtiment remarquable à préserver, ainsi que d’ailleurs la bergerie située sur le trou n°17, qui abritait les moutons - les tondeuses à fairways d’autrefois.

Ensuite, suivit une nouvelle ère de prospérité pour le golf de Valescure, avec son président le colonel Ronald Brooke.  Fils de Victor Brooke qui fut captain au golf de Pau – le premier golf du continent fondé en 1856 -, le colonel Ronald Brooke eut une carrière militaire particulièrement glorieuse.  Il est par ailleurs le frère du célèbre Lord Alanbrooke, chef des armées britanniques et attaché militaire de  Churchill pendant la Seconde Guerre mondiale.

Le colonel Brooke (dont une belle avenue de Valescure porte le nom et honore ainsi toujours sa mémoire) fut président du club de 1914 à 1930, date de son décès.  Le charisme du colonel et son réseau de relations amenèrent à Valescure les plus grands du monde, têtes couronnées, politiciens célèbres de l’époque et de riches américains.  Le colonel Brooke tenait un album de photographies qui  permet d’offrir un témoignage inédit sur les visiteurs de marque du golf et constituent d’une certaine façon le livre d’or du golf de Valescure.

Enfin, à partir de 1930 et jusqu’au déclenchement de la Seconde Guerre mondiale le président du golf fut Lord Ashcombe, issu de l’élite de l’aristocratie britannique.  Son fils Roland, qui vint aussi à Valescure fut marié à Sonia Keppel, grand-mère de Camilla, duchesse de Cornouailles et épouse du prince Charles d’Angleterre, héritier du trône britannique.

La famille de Lord Ashcombe fut liée au Golf Hotel, le palace dont la silhouette imposante domine le parcours, et qui fut vendu à Paul L’Hermite en 1924.  Paul L’Hermite se révéla un hôtelier hors pair, continuant à séduire la clientèle étrangère et s’attirant aussi une nouvelle clientèle française. 

Durant la deuxième guerre mondiale, le Golf Hotel fut réquisitionné par l’armée allemande et puis transformé en hôpital.  Après le décès de Paul L’Hermite en 1943, c’est son gendre Jacques Percepied qui reprit la direction de l’hôtel et ce dernier (ainsi que ses descendants dont son fils Francis) continua dans cette lignée d’excellence, si bien qu’au cours des cinquante années d’exploitation de l’hôtel tout le gotha mondain, politique et du monde du cinéma s’y croisa : le roi Umberto d’Italie, le roi Leopold III de Belgique, le roi Bertil de Suède, le duc de Windsor, le roi Umberto d’Italie, Lord Mountbatten, René Coty, Léon Blum, André Maurois, les acteurs Elvire Popesco, Curd Jürgen, Laurel et Oliver Hardy, Liz Taylor et Richard Burton, et tant d’autres… 

Des grandes compétitions ont toujours marqué le golf de Valescure, si bien qu’en 1954, l’Omnium de la Riviera vit le jour et cette compétition phare persiste toujours.  Les plus grands champions de l’époque ont inscrit leurs noms au palmarès de ce tournoi, tels les grands joueurs professionnels que furent Jean Garaïalde et Flory van Donck, et plus récemment François Remesy.

Avant 1964, l’hôtel ouvrait à la mi- décembre et fermait quelques jours après Pâques : ceci correspondait à l’ouverture du golf.  En 1964, il fut décidé d’ouvrir 9 trous d’été.

L’hôtel subit le contrecoup de l’ouverture des voyages aux modes de transport modernes et fut converti en appartements en 1967.

En 1969, fut créée l’Association Sportive loi 1901 « Golf et Tennis de Valescure » sous l’impulsion du docteur Segard, de nombreuses fonctions au sein du comité étant remplies par Messieurs Jacques, Max et Jean Percepied.

A partir de 1980, le Golf et Tennis Club de Valescure prend une direction résolument moderne en symbiose avec les changements sociologiques de ce sport et un nombre accru de golfeurs.  Un Grand Prix Amateur vit le jour en 1984.

Le parcours fut allongé, modifié, un arrosage automatique fut installé si bien que le terrain devint jouable toute l’année.  Un conseil d’administration fait de bénévoles se créa et oeuvra constamment à l’amélioration des installations.  Un véritable dynamique sportive fut mise en place au sein du club avec la création d’une Ecole de golf et de tennis comptant plus d’une centaine d’enfants pour chaque section, véritable pépinière de champions,  tel Raphaël Pellicioli, vice-champion du monde par équipe qui a maintenant repris les rênes  de l’Ecole de golf.

Une longue lignée de secrétaires (le premier fut Sydney Bentall dont la magnifique maison est devenue la Mairie d’Honneur de Saint-Raphaël) ont administré le golf, le vocable ayant changé avec le temps en « directeur » ; ce poste est assuré actuellement par Jean-Philippe Fernez.

Depuis la création de l’association en 1969 se sont succédés plusieurs présidents, chacun apportant sa touche personnelle  : Jean-Claude Péridon, Denis Roussaux, Jean-Louis Jurion, François Odet, Serge Pégaule, Alain Le Fur, François Naumann.  En 2016, pour la première fois, la présidence fut assurée par une femme, Jacqueline Bacqué.  L’actuel président en exercice depuis 2019 est  Alain Jaussaud.

L’association sportive est locataire du parcours de golf qui est maintenant propriété du groupe Najeti, et de son président Jean-Jacques Durand qui possède également l’hôtel 4 étoiles contigu au club house originel. 

Le Golf et Tennis de Valescure est un club en bonne santé, au parcours rénové qui porte en lui l’image de Saint-Raphaël comme capitale golfique du Var.

 

Les personnes qui sont intéressées par l’histoire complète de notre golf peuvent acheter le livre « Le golf de Valescure à Saint-Raphaël , histoire d’un riche passé » par Cécilia Lyon.

L’ouvrage est en vente au prix de 28 euros. 

Points de vente :

Le Pro-shop du golf de Valescure : Tel : 04 94 52 85 09

Numéro ISBN : 9 782746 680845


Les Présidents

Tableau des Présidents Tableau des Présidents

De la création à 1908                 Lord Stuart RENDEL

1909 – 1913                               Médée de GUERVILLE

1914 – 1930                               Colonel Ronald BROOKE

1931 – 1945                               Lord Henry ASHCOMBE

1946 – 1949                               Docteur SEGARD

1950 – 1980                               Jacques PERCEPIED

1981 – 1984                               Jean-Claude PERIDON

1985 – 1991                               Denis ROUSSAUX

1992 – 1995                               Maître Jean-Louis JURION

1996 – 2000                               François ODET

2001 – 2006                               Serge PEGAULE

2007 – 2010                               Docteur Alain LE FUR

2011 – 2015                               François NAUMANN

2016 – 2018                               Jacqueline BAQUE

2019 -                                         Alain JAUSSAUD